L’Histoire du Viet Vo Dao

 

Puisque l’histoire du Viet Vo Dao est étroitement liée à l’histoire du peuple vietnamien, elle en reflète aussi l’âme.

Le Viet Vo Dao est caractérisé par le fait qu’il n’est pas l’invention d’une seule personne, mais l’oeuvre de tout un peuple qui, pendant toute son histoire, a dû lutter constamment pour survivre. Contrairement à certaines autres régions asiatiques, où la pratique des arts martiaux devint la prérogative d’une classe sociale privilégiée (les Kchatrya en Inde, les Samurai au Japon), au Vietnam l’art martial est née dans le monde paysan et s’est développée avec ce dernier. Il est difficile de préciser sa date de naissance, qui certainement remonte à l’époque où l’ancien Viet Nam s’étendait encore dans la partie méridionale de la Chine, jusq’au fleuve Duong Tu Gian (Yan Tse Kiang), il y a 5000 ans. Pour cette raison on honore l’empereur Hung Vuong I soit comme fondateur du Vietnam soit comme créateur du Viet Vo Dao. En effet sous la dynastie des Hung Vuon (2879 - 258 a. C. ) l’art martial vietnamien et la médecine traditionnelle se structurèrent au même temps que la philosophie.

 

Habituellement on divide l’histoire du VVD en différentes périodes:

 

2879 - 111 a.C. - Période de la formation des techniques

La découverte d’intéressantes ouvres pariétales dans certaines grottes du Vietnam du nord ainsi que les pointes de flèches retrouvées dans les fouilles de CO Loa, permettent de confirmer les hypothèses sur les dessins qui décorent le tambour Ngoc Lu (un important témoignage de l’ancien Vietnam) à propos de l’existence de différentes techniques de combat: outre les combats à mains nues on connaissait l’art de la hache - Bua Riu - de l’épée courte - Doan Dao - de l’épée - Guom - de la lance - Thuong - du bâton - Bong Phap - et de l’arc - Cung.

 

111 a.C. - 906 d.C. - Période de la formation des théories

Cette période de l’histoire du Vietnam est caractérisée par la lutte contre les invasions chinoises. L’art martial, déjà connu comme moyen défensif, est associée à l’art militaire et il trouve une nouvelle impulsion: on perfectionne les techniques, on élabore les théories et on formules les stratégies qui seront des principes très précieux pour le développement et l’enrichissement de l’art martial même:

 

* Théorie de la supériorité des techniques rapprochées

* Théorie de la flexibilité contre la force

* Théorie du principe de la surprise

* Théorie du secret des illusions

* Théorie de la méthode pour éviter sans résistance

 

906 - 1009 - Période du développement

Cette periode est caractérisée par une profonde influence des principes et des théories de l’art martial sur l’art militaire. Les rois Ngo Quyen et Dinh Bo Linh étaient soit des grands Maîtres soit des grands stratèges. Leurs modifications à l’organisation de l’armée et à l’instruction des soldats permirent l’unité nationale.

 

1010 - 1527 - Période du perfectionnement des techniques et de la diffusion

Avec l’indépendance durable du pays, le Viet Vo Dao est devenu un art de la vie et il s’est enrichi d’une grande valeur éducative, non seulement liée à l’exercice de la guerre. Sous la dynastie des Ly (1010-1225) tous les mandarins et les fonctionnaires devaient pratiquer l’art martial, et mêmes les dames de la Court s’exerçaient pour donner le bon exemple.

Sous la dynastie des Tran (1225-440) fut crée une véritable académie des arts martiaux, le Gian Vo Duong, qui délivrait les dégrés de Diplôme en Arts Martiaux et de Licencié ès arts martiaux.

En 1284, le jour de la fête du Milieu de l’automne, le général Tran Hung Dao réunit tous les dirigéants des écoles des arts martiaux du pays et les leur demanda de s’unir pour faire face à la menace des Huns. Après cette réunion toutes les différentes techniques furent rendues publiques et codifiées. Grâce à cet esprit d’unité nationale les vietnamiens réussirent à repousser les Huns.

La plupart des textes anciens qui montrent les techniques codifiées de l’art martial vietnamien remontent à cette époque. Le livre le plus important est celui de Tran Quan Khai Chieu Minh Dai Vuon (1241 - 1294), intitulé "Linh Nam Vo Kinh" (L’art martial vietnamien), qui représente le document historique nécessaire pour comprendre tous les fondaments du Viet Vo Dao, bien différent des disciplines des autres Pays.

 

 

1527 - 1802 - Période de la division

(en préparation)

 

1802 - 1945 - Période de la décadence

Cette période coincide avec l’avènement de la dynastie Nguyen et de la colonisation française. L’industrialisation et l’avènement des modernes techniques militaires ont fait perdre au peuple vietnamien la confiance en les valeurs humaines traditionnelles et en l’utilité des arts martiaux. Sous la colonisation française (1863 - 1945) l’enseignement des arts martiaux fut empêché au point que les jeunes en ignoraient même l’existence. Cependant les écoles poursuivirent leur activité en clandestinité, ce qui permit aux arts martiaux de survivre, même si dans un certain état de confusion.

 

1938 - Période de la renaissance

Grâce à l’oeuvre du Maître Nguyen Loc les arts martiaux vietnamiens ont pu reconquérir le rôle qu’ils ont toujours eu dans l’histoire de ce peuple.

Né en 1912 à Huu Bang dans le Tonkin, il entreprit un long apprentissage dans les arts martiaux et dans la philosophie vietnamienne, à la fin duquel il codifia et unifia dans le VO VIET NAM ce qu’il avait appris pendant ses études. En 1945 le Maître présenta officiellement à Hanoi le mouvement qui prit le nom Vovinam Viet Vo Dao.

En 1960, avant de s’éteindre à Saigon, entouré de ses disciples, le Maître désigna M° Le Sang son successeur et il conseilla à ses disciples de diffuser le Viet Vo Dao dans le monde.

 

1973 Fondation de la Fédération VIET VO DAO INTERNATIONAL

Le 2 août 1962 M° Phan Hoang laissa le Vietnam pour étudier la situation des arts martiaux dans les pays étrangers, en particulier ceux orientals et européens.

Après plus de dix ans de travail et de voyages, M° Phan Hoang a réussi à diffuser le Viet Vo Dao dans nombreux pays et à réunir les maîtres vietnmiens qui enseignaient dans les différents pays le vrai Viet Vo Dao mais sous dénominations différentes. Cette oeuvre a abouti à la création de la Fédération Viet Vo Dao International à laquelle appartiennent plus de trente nations.